L’Asie devient leader sur Twitter
Hausse de 20% des tweets en France


Une étude de géolocalisation des tweets par Semiocast

Paris, France — 2 juillet 2010 — À l’occasion du lancement de sa nouvelle API, Semiocast a mené une étude sur 2,9 millions de tweets. Les résultats sont clairs : l’Asie, grâce notamment au Japon, à l’Indonésie et à la Corée du Sud, est devenue le continent où l’on twitte le plus, avec 37% des tweets, volant à l’Amérique du Nord sa place de leader. Quant à la France, elle enregistre une augmentation significative du flux : +20% en 3 mois soit plus de 600 000 messages par jour.

L’étude a porté sur des messages recueillis pendant 24 heures, le 22 juin 2010. Sur cet échantillon, seuls 0,6% des tweets avaient des coordonnées GPS. Afin de géolocaliser la totalité des tweets, Semiocast a donc mobilisé ses outils sémantiques multilingues qui lui permettent d’identifier le lieu déclaré par les utilisateurs dans leur profil Twitter.

Outre la montée de l’Asie et la baisse de l’Amérique du Nord, les résultats par continent montrent une légère augmentation des tweets en Afrique (1,5% aujourd’hui contre 1% il y a 3 mois), une légère diminution en Europe (14% contre 15%). En Amérique du Sud et en Océanie, les résultats sont stables. À noter que cette étude utilise la classification des Nations Unies qui place l’Indonésie en Asie.

Le Japon, au premier rang des pays d’Asie et au second à l’échelle mondiale, totalise 18% des messages, contre 15% en mars 2010. La popularité croissante de Twitter au Japon est une fois de plus confirmée.

L’Indonésie, avec 12% des messages, a dépassé le Brésil se plaçant en 3e position mondiale (2e en Asie). À noter également l’entrée de la Corée du Sud dans le Top 10 (7e position à l’échelon mondial).

En revanche, la part des États-Unis, elle, est en baisse : les échanges sur Twitter n’y représentent plus que 25% de la part mondiale, contre 30% en mars 2010.
Tous ces résultats confirment la nécessité d’une approche multilingue dans l’analyse des tweets et l’importance des langues asiatiques.

Une nouvelle API pour bénéficier de la technologie Semiocast

Semiocast a ouvert hier l’accès à ces outils de traitement multilingue de messages à travers un service web, appelé API Semiocast.

Cette technologie est spécialisée dans l’analyse de micro-messages comme les tweets ou les messages Facebook. L’API Semiocast peut être utilisée, par exemple, pour produire des études de géolocalisation, des statistiques ou filtrer les flux des utilisateurs en fonction des langues comprises par le lecteur.

Avec cette première version de l’API, Semiocast s’adresse explicitement aux éditeurs de tableaux de bord, aux agences de communication et également aux développeurs de clients Twitter.

À propos de Semiocast

Start-up parisienne à l’origine de Titema, premier agrégateur Twitter intelligent, Semiocast a été fondée en février 2009.

Semiocast permet aux entreprises de mesurer et de comprendre les échanges du web temps réel à propos de leurs marques et d’interagir avec leurs consommateurs. Notre offre d’études marketing et d’opinion s’appuie sur nos technologies d’indexation du web temps réel et d’analyse sémantique des micro-messages. Ces technologies nous permettent de donner une vision synthétique des sujets qui structurent les conversations autour d’une marque, et de suivre, en temps réel, l’évolution du buzz ou l’impact d’une campagne de communication.

Read more

Read more publications from Semiocast.

Receive our publications by mail:

Contact us

To request more information or to speak to a Semiocast representative, please fill out the form below.

We will contact you shortly.

Thank you

We'll get in touch shortly.